• Préparer son matériel Aquarelle (par l'atelier Canson)

     

    Facilitez-vous l’aquarelle, peignez en toute sérénité ! Avant de vous lancer, veillez à préparer votre matériel et le plan de travail. Car un peu d’organisation = beaucoup de progrès !

     

    Le papier :

    Première étape : le papier aquarelle doit être tendu pour éviter qu’il ne gondole en séchant.

     

    Sur une planche en bois, en carton ou en contreplaqué :

    • Munissez-vous d’un support légèrement plus grand que votre feuille de papier.

    • Mouillez les deux faces de la feuille avec une éponge, puis placez-la sur le support.

    • Appliquez quatre bandes de papier gommé (ou papier kraft) au préalablement humidifiées sur chacun des côtés de la feuille afin de la fixer au support.

    • Essuyez les bandes avec une éponge en appuyant fermement.


    À retenir : le ruban adhésif peut remplacer le papier gommé !

     

    Sur un châssis :

    Après avoir humidifié la feuille, fixez-la au châssis en repliant chacun des coins autour des baguettes de celui-ci.

    Agrafez le papier à l’arrière du châssis en veillant à former des angles bien nets.

     

    À retenir : vous pouvez aussi utiliser des punaises pour fixer le papier au châssis.

     

    Le bloc collé quatre côtés :

    Pour éviter d’avoir à tendre le papier, optez pour un bloc de papier à aquarelle collé quatre côtés. Les feuilles, encollées les unes aux autres, sont ainsi maintenues parfaitement tendues. Une fois votre peinture sèche, vous n’avez plus qu’à détacher délicatement la feuille du bloc !

     

    Les couleurs :

    Face à la diversité des couleurs à votre disposition, soyez méthodique : inutile d’encombrer votre plan de travail !

    • Commencez par observer votre modèle et déterminez les principales couleurs dont vous aurez besoin.

    • Organisez-les dans la palette : il s’agit d’une étape très personnelle, chacun ayant ses habitudes. Si vous débutez, vous pouvez disposer vos couleurs des plus chaudes (rouge, jaune) aux plus froides (bleu). Pensez également à doubler celles que vous allez le plus utiliser. Une seconde palette peut être indiquée pour éviter les mélanges de couleur indésirables.

    • Pensez aux feuilles de brouillon du même papier que celui que vous allez utiliser : elles sont utiles pour jauger le degré de dilution des couleurs, tester les mélanges ou réaliser un nuancier.

     

    L’eau :

    Élément indispensable pour peindre à l’aquarelle, l’eau ne doit être ni trop calcaire ni trop acide au risque d’altérer la tenue des couleurs. Choisissez-la de préférence déminéralisée.

    • N'importe quel récipient fera un bon pot à eau, à condition d'être assez grand. Un bol, un ancien pot de confiture, une bouteille d'eau en plastique dont vous avez coupé la tête !

    • Vous pouvez également prévoir deux récipients : l’un pour nettoyer les pinceaux, l’autre d’eau claire pour éclaircir les couleurs.

    • Installez votre plan de travail à proximité d'une source d'eau pour limiter les allers-retours.

     

    Il est important de visualiser votre peinture avant de commencer : vous anticiperez ainsi vos besoins en matériels (gomme à masquer, brosse à dents, éponge, cutter, etc.). Dressez une liste au fur et à mesure de votre réflexion puis disposez les outils à portée de main de votre plan de travail. Cette liste est d’autant plus nécessaire si vous partez peindre en extérieur !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :