• Nettoyer et entretenir son matériel Aquarelle

     

    Afin d’avoir un matériel prêt à l’emploi et le conserver en bon état durablement, le nettoyage et l’entretien ne doivent pas être négligés. Pratique, l’aquarelle est une technique peu salissante : de l’eau et du savon suffisent pour tout nettoyer !

     

    1. Les pinceaux

    Si l’aquarelle est un moyen d’expression moins agressif pour les pinceaux que la peinture à l’huile et l’acrylique, il est nécessaire de les nettoyer minutieusement après chaque séance de travail.

    Des pinceaux propres en 5 étapes :

    • Rincez la touffe de votre pinceau dans un récipient d’eau propre.

    • Éliminez le surplus d’eau dans les poils du pinceau en le secouant énergiquement avec de petits mouvements secs du poignet.

    • Lissez délicatement la touffe entre le pouce et l’index afin de remettre tous les poils en place.

     

    • Si, après avoir lissé la touffe, de la couleur reste sur vos doigts (certains pigments, tels que l’alizarine, résistent au rinçage), votre pinceau n’est pas propre ! Vous pouvez utiliser un savon pour artiste (ou du savon tout court…) : mouillez votre pinceau, appliquez le savon sur la touffe, faites-la mousser dans le creux de votre main de manière à ce que le savon pénètre bien jusqu’à la racine à la base de la virole et rincez à l’eau courante.

    • Faites sécher vos pinceaux à plat, sur du papier absorbant ou une vieille serviette éponge. Une fois secs, rangez-les dans un pot à pinceaux la touffe orientée vers le haut.

     

    À retenir : évitez de faire sécher vos pinceaux à la verticale, car l’eau va s’infiltrer à l’intérieur de la virole. Conséquence : l’humidité fait gonfler le bois du manche et écarte les poils. Le pinceau perd de son maintien et de la finesse de son trait !

    Une vieille serviette éponge peut s’avérer utile pour conserver les pinceaux à l’abri de la poussière ou encore les transporter, bien enroulés à l’intérieur.

     

    2. Les couleurs

    En godets ou en tubes, les peintures à l’aquarelle se conservent longtemps et ne nécessitent que peu d’entretien.

    • Les tubes : bien visser le bouchon après chaque utilisation de façon à ce que le tube soit fermé hermétiquement.

    • Les godets ont tendance avec le temps à se dessécher et à se fissurer. Pour retarder ce phénomène, conservez-les à l’abri de l’air dans une boîte en bois ou en métal.

     

    À retenir : quelques traces de moisissure apparaissent sur vos godets ? Sans conséquence ! Il suffit de les nettoyer à l’eau à l’aide de papier absorbant ou d’un bout de chiffon.

     

    3. La palette

    Immédiatement après votre séance de travail, rincez votre palette à l’eau claire : moins la peinture a le temps de sécher, plus il sera facile de la nettoyer.

    • Utilisez une petite éponge ou un morceau de chiffon pour faire disparaître la peinture fixée dans les compartiments.

    • Des tâches résistantes ? Un peu de savon de Marseille ou du liquide vaisselle vous permettront de venir à bout des plus tenaces !

    • Séchez votre palette à l’aide d’un chiffon ou de papier absorbant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :