• Les Notions de base pour peindre à l'aquarelle

     

    Qu’est-ce qu’un lavis ? Qu’est-ce que la technique « humide sur humide » ou « humide sur sec » ? Quand les utiliser ? Tour d’horizon des notions à connaître avant de vous lancer.

     

    1. Appliquer un lavis

    Le lavis désigne la couleur sous tous ses états : c’est à la fois celle que vous délayez dans l’eau pour une première application et celle qui sèche sur le papier.

    Il existe trois types de lavis : l’aplat (plage de couleur uniforme), le dégradé (qui varie en intensité, du clair au foncé ou du foncé au clair) et le multicolore.

    • Avant de peindre, vérifiez l’intensité de votre lavis en l’appliquant sur un autre papier. Une fois sec, il sera beaucoup plus clair qu’au moment de l’application.

     

    2. La technique humide sur sec

    L’aquarelle est apposée sur une surface sèche, soit sur le papier vierge ou soit sur un ancien lavis sec (on parle alors de glacis). Une fois appliquée, la peinture reste en place sans couler, les contours une fois secs sont bien nets.

    • Facile à maîtriser, la technique vous sera très utile pour obtenir un rendu précis des détails. Pour intensifier une couleur, il suffira de poser de nouveaux lavis sur les précédents, une fois que ces derniers seront secs.

     

    3. La technique humide sur humide

    L’aquarelle est apposée sur une surface humide, soit sur un papier vierge humecté à l’eau, soit sur une couche de peinture encore humide. Une fois appliquée, la couleur coule au contact de la surface mouillée. À savoir : plus le papier est mouillé, plus la peinture coule et se disperse. Une fois secs, les bords seront flous et imprécis.

    • Imprévisible, cette technique demande un peu d’entraînement. Elle vous permettra de créer des effets immédiats très esthétiques, parfaitement adaptés au traitement des ciels ou de végétation.

     

    Lavis ou glacis ?

    La confusion est fréquente chez les débutants. Le lavis, c’est tout simplement l’application d’une couleur sur le papier. Quant au glacis, c’est l’application d’une couche de couleur humide sur une autre, déjà sèche.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :